L'avenir, c'est maintenant !
BESOIN D'AIDE?
+229 21 30 52 27 / +229 21 30 79 97
Suivez-nous sur :
Suivez-nous sur facebook

Publication du premier annuaire des énergies marines renouvelables

Partager cet article
FaceBook  Twitter  


Le Syndicat des énergies renouvelables (SER) et le Groupement des Industries de Construction et Activités Navales (GICAN), annoncent la publication du premier annuaire de la filière française des énergies marines renouvelables.

Il recense près de 130 entreprises, PME, ETI et grands groupes, présents dans les différentes filières: « Hydrolien (énergie des courants), houlomoteur (énergie de la houle et des vagues), éolien en mer (posé ou flottant), et ETM (énergie thermique des mers) sont autant de technologies qui permettent de profiter de ce formidable gisement pour produire une énergie propre, renouvelable et décarbonée », soulignent les deux organisations.

Elles rappellent que la France possède le deuxième espace maritime au monde, avec 11 millions de km² et des milliers de kilomètres de côtes réparties sur quatre façades maritimes – mer du Nord, Manche, Atlantique et Méditerranée – et en Outre-Mer. Une géographie qui « lui permet de bénéficier d’un potentiel de développement des énergies marines renouvelables parmi les plus importants d’Europe ».

L’annuaire est téléchargeable gratuitement sur les sites des deux organisations, dont celui du SER ici (PDF de 5,4 Mo).

Demain et jeudi se tient à Brest Thetis, la conférence internationale des énergies marines renouvelables. A terme, affirme Delphine Batho, la ministre de l’Ecologie, dans un éditorial pour cette conférence, « la filière des énergies marines pourrait générer dans notre pays 10.000 emplois directs et indirects, sans compter les plans industriels déjà engagés par les lauréats de l’appel d’offres éolien en mer ».

Selon une étude menée par Indicta pour le GICAN, à l’horizon 2030, les énergies marines renouvelables pourraient représenter 10% du mix électrique français, dans l’hypothèse d’une puissance installée de 20.000 MW.